Saviez-vous que…

Pour le ministère de l’EPSP, ce nombre est passé de moins de 30% des filles à l’école il y a deux décennies, à 48,6% des filles contre 54% pour les garçons fin 2013. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce faible taux de scolarisation de la fille. Il s’agit notamment du revenu modeste de beaucoup de familles congo- laises et aussi de nombreuses pesanteurs socioculturelles. Pour certains parents, scolariser une fille constitue un énorme gaspill- age de temps et de ressources financières.

Saviez-vous que…

  • Taux d’alphabétisation est de 64% pour les femmes et 88% pour les hommes ; les femmes non alphabétisées
    15% et hommes non alphabétisés 4%
  • Indice de parité entre les sexes au niveau primaire est de 0.93 et au niveau secondaire 0.81
  • Taux d’achèvement du primaire 63.8; pour les filles 57.1 et pour les garçons 70.6 (annuaire statistique 2014)

Objectifs stratégiques

  • Plaider auprès du Gouvernement et des partenaires de l’édu- cation pour plus d’investissements en faveur de la jeune fille et son maintient dans le système éducatif
  • Renforcer le leadership des jeunes filles et des adolescentes en vue de leur permettre de réaliser leur potentiel
  • Soutenir les initiatives de mise en place et réhabilitation des centres de récupération et formation professionnelles des filles vulnérables (hors du circuit scolaire)
  • Encourager la formation des filles aux sciences (STEM) et nouvelles technologies de l’information et de la communication